Connaître l'Hypnose

4 Fausses idées sur l’hypnose

4 fausses idées sur l'hypnose

Malgré tous les moyens d’informations à notre disposition, de fausses idées sur l’hypnose qui continuent de circuler.

Je propose ici de faire le point sur les 4 principales fausses idées sur l’hypnose et de vous dire ce qu’il se passe vraiment en séance.

1/ Quand on est en hypnose, on dort : FAUX

En effet, on parle souvent de sommeil hypnotique d’où peut être la confusion, mais l’état hypnotique n’est pas un vrai sommeil. Vous ne dormez pas pendant une séance, ou si vous dormez, c’est que l’hypnotiseur est très très ….ennuyeux 😉.

Personnellement, je guide souvent l’entrée dans cet état en passant par un état de relaxation profonde qui approche l’état dans lequel le corps se détend avant de plonger dans le sommeil, mais en aucun cas vous ne partez dans les bras de Morphée.

Votre cerveau entre dans une dynamique différente et vous restez « conscient » de tout ce qui se passe autour de vous. Vous continuez à entendre, vous pouvez parler et bouger. Vous êtes donc éveillé, mais dans un état de conscience modifiée qui vous fait ressentir ce que vous pouvez ressentir dans un état de rêverie.

2 / L’hypnothérapeute prend le contrôle sur votre esprit : FAUX

L’état d’hypnose

En état d’hypnose vous dans un état de conscience différent de votre état normal. Votre conscient reste actif et votre volonté peut s’exprimer. Dans mes séances, je précise toujours que si à un moment dans la séance la personne souhaite revenir à un état normal, elle peut le demander, ouvrir les yeux si elle en a besoin sans avoir à me demander l’autorisation et ainsi se sentir en sécurité.

Une séance d’hypnose est co-construite entre l’hypnothérapeute et vous. Cela impliquant votre volonté d’aller dans cet état et de collaborer dans la séance. Et tout au long de la séance, vous restez capable d’interagir avec la personne qui vous guide pendant la séance d’hypnose.

Le conscient veille

Vous ne perdez pas le contrôle et votre conscient reste en veille, attentif a ce qu’il se passe et actif s’il le faut.

3/ Vous pouvez rester « coincé-e » dans cet état : FAUX

L’état d’hypnose ne peut pas être un état permanent. L’état modifié de conscience dans lequel vous guide l’hypnotiseur se dissiperait de lui-même même sans qu’il vous en sorte.

En auto-hypnose, il est préférable d’auto-programmer une durée de séance, sans cela ne vous étonnez pas de revenir dans la réalité et dans votre état normal jusqu’à 2 heures plus tard !

La perception du temps est très différente en état hypnotique, mais vous ne pouvez absolument pas rester « coincé » en état d’hypnose.

4 / Il faut une capacité spéciale pour être hypnotisé : FAUX

Nous sommes tous hypnotisables.

Certaines personnes viennent me voir avec un problème qu’elle souhaite vraiment régler, mais aussi avec cette crainte de ne pas avoir cette capacité a entrer en état d’hypnose. Je me souviens d’une cliente très inquiète à l’idée que ça ne marche pas parce qu’elle était « très cartésienne ». Et du tac au tac, je lui réponds très sincèrement parce que c’est vrai, j’adore les gens cartésiens, car ce sont ceux qui voyagent le plus loin en état hypnotique. En 2 exercices très simples et faciles, elle a pu se sentir glissée dans un état très détente et relaxation, avant que son esprit ne l’amène dans un état d’hypnose le meilleur pour elle pour travailler sur son problème. À son retour à un état normal, elle se souvenait de tout et était fière d’avoir réussi. Et ça, c’était le premier pas vers la solution à son problème. Elle ne le savait pas encore, mais la confiance en elle venait de germer ;-))

Nous avons tous cette capacité à entrer en état hypnotique. La vitesse avec laquelle vous allez apprendre à entrer dans cet état va dépendre de plusieurs paramètres. Le fonctionnement de notre cerveau et sa dynamique nous est propre et différent d’une personne à l’autre d’où l’entrée en état hypnotique plus ou moins rapide.

Les 2 paramètres pour vivre sereinement et facilement un état d’hypnose

Les 2 principaux ingrédients selon moi sont donc la confiance dans la personne qui vous guide et la curiosité à expérimenter cet état. La formation du praticien en hypnose est importante. N’hésitez à vous renseigner sur sa certification.

En conclusion, quand quelqu’un me dit, j’ai peur de l’hypnose, il y a souvent une ou plusieurs de ces fausses idées à discuter. J’échange volontiers par téléphone ou en visio avant un accompagnement et c’est pour ça que je propose les rendez-vous découverte gratuit.

Il faut donc juste trouver la bonne personne pour oser l’expérience de l’état hypnotique et choisir son thérapeute (voir mon autre article) pour un accompagnement qui vous convient.

author-avatar

À propos de Nathalie Chabert

Praticienne certifiée en Hypnose Ericksonienne à Aix-en-Provence. Formée auprès de l’ARCHE et certifiée Praticienne en hypnose Ericksonienne, je pratique l’accompagnement par l’hypnose et le R.I.T.M.O.® (proche de l’E.MD.R.®). Ma curiosité pour une formation en auto-hypnose m’a révélé à quel point nos pensées influencent notre vécu et notre ressenti. L’hypnose s’est alors imposée à moi comme le moyen d’aller a la rencontrer des autres. Me sentir utile, écouter l’autre, échanger , car oui tout accompagnement est un échange, tout cela m’a décidé à redémarrer une nouvelle vie professionnelle. Et à 50 ans il m’a paru évident de me tourner vers « l’humain » dans toute sa beauté et sa sensibilité…

One thought on “4 Fausses idées sur l’hypnose

  1. Très bel article qui donne envie de se laisser hypnotiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *